Retour
faq.

L’histoire (jamais racontée) des bijoux

Élément clé de notre civilisation, les bijoux ont évolué au cours de l’histoire. Plus que de simples ornements, les bijoux sont très importants, car ils permettent de suivre l’évolution de nos sociétés et de notre pensée.

Un symbole de statut

L’utilisation des bijoux remonte aux Sumériens et aux civilisations de Grèce antique. Les tribus du littoral portaient des bijoux fabriqués en coquillages, en arêtes de poisson ou en pierres colorées, tandis que les personnes vivant à l’intérieur des terres utilisaient des plumes ou des os d’animaux. Ces matériaux rudimentaires étaient utilisés pour orner les bijoux, non seulement pour leur beauté, mais aussi pour la signification qu’ils revêtaient : les bijoux étaient un symbole d’autorité et de pouvoir dans toutes ces civilisations antiques.



Un seul bijou, différentes significations

Le plus ancien bijou découvert date d’environ 25 000 ans. Il s’agit d’un collier composé d’arêtes de poisson trouvé dans une grotte près de Monaco, sur la côte méditerranéenne, un lieu où les civilisations anciennes étaient très avancées sur le plan culturel et artistique. Quelle est la signification de ce bijou ? Nous pouvons utiliser notre imagination et émettre des suppositions, mais la vérité est que même les archéologues ne l’ont jamais vraiment découverte.



La symbolique a toujours été liée aux bijoux, surtout au Moyen ge. Au cours de cette période historique, les bijoux sont devenus des amulettes pour éloigner la maladie et le mauvais sort. Leurs propriétés magiques allaient de l’amour et de la fertilité à la chance et au pouvoir. Diverses cultures ont également véhiculé ces croyances, des Celtes à l’Empire byzantin.

Le bijou est en outre lié à l’engagement et aux liens sociaux. Les esclaves devaient porter des bracelets pour montrer qui était leur propriétaire ou, pour donner un exemple plus parlant, les alliances sont portées pour montrer l’engagement de deux personnes qui s’aiment.



Mais l’âge d’or de la joaillerie est probablement la Renaissance, lorsque le renouveau du classicisme associé à un sens de la créativité a donné naissance à de magnifiques bijoux. Les études effectuées au cours du XIVe siècle sur les pierres précieuses et les matériaux de joaillerie ont donné naissance à de nouveaux modèles à couper le souffle. Les orfèvres et les artisans devinrent devenus de véritables artistes, en décorant les chevelures féminines de pierres précieuses ou de colliers spectaculaires. Un élément remarquable de cette période est la bague fiole ou la bague du poison. L’aristocratie les utilisait pour contenir de l’eau de Cologne, des mèches de cheveux et des portraits d’êtres chers.



Plus récemment, nous pouvons constater que les bijoux n’ont cessé de changer et de s’adapter aux époques, principalement influencés par les mouvements sociaux et artistiques, comme la révolution industrielle ou le style Art Nouveau. Depuis le milieu du XXe siècle, la joaillerie a connu des changements radicaux, les types et les styles de bijoux devenant presque illimités grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux et de nouveaux symbolismes.



Exprimer notre individualité

Comme nous l’avons vu, les bijoux sont une expression complexe de ce que nous sommes en tant qu’êtres humains. Les bijoux sont plus que des ornements décoratifs : ils sont symboliques, artistiques et significatifs. Les bijoux peuvent refléter le statut social, mais aussi les humeurs et les sentiments, et ils peuvent nous en apprendre beaucoup sur la personne qui les porte. Les options sont infinies et nous sommes impatients de voir ce que l’avenir des bijoux nous réserve.

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI